Le camp de prisonniers de Grafenwöhr

Mise en garde: Certaines photographies portent la mention "source allemande", cela signifie qu'elles sont issues d'ouvrages ou d'archives allemandes et qu'elles ne sont donc pas très objectives.

Dans son ouvrage intitulé Aout 1914. La Bataille de Sarrebourg, Joseph ELMERICH précise que la Bavière, qui avait fourni sa propre armée, avait préparé trois camps destinés à recevoir les prisonniers: le camp de Lechfeld (3600 prisonniers), le camp de Hammelburg (4470 prisonniers) et enfin celui de Grafenwöhr (10500 prisonniers).

le courrier français au camp de Grafenwöhr pendant la Grande Guerre
Le courrier français
(source allemande)
La poste aux colis du camp de prisonnier de Grafenwöhr pendant la Première Guerre Mondiale
La poste aux colis
(source allemande)
Les achats au camp de prisonnier de Grafenwöhr pendant la Première Guerre Mondiale
Endroit où se font les achats pour les cantines
(source allemande)
la préparation des vivres par les prisonniers du camp de Grafenwöhr
On prépare les vivres reçus de chez soi
(source allemande)
des prisonniers prennent leur bain dans l'étang au camp de Grafenwöhr
Le bain dans l'étang
(source allemande)
les douches du camp de Grafenwöhr pendant la Grande Guerre
Les douches au camp
(source allemande)
L'établissement de bains chauds au camp de Grafenwöhr
L'établissement de bains chauds
(source allemande)
Personnel auxiliaire du bureau de poste et de la cantine dans le camp de Grafenwöhr
Personnel auxiliaire du bureau de poste et de la cantine
(source allemande)
des prisonniers de retour du travail au camp de Grafenwöhr
Le retour du travail
(source allemande)
Travaux de jardinage au camp de prisonnier de Grafenwöhr pendant la Première Guerre Mondiale
Travaux de jardinage
(source allemande)
des prisonniers français dans le camp de Grafenwöhr pendant la Grande Guerre
Dans le camp des prisonniers français
(source allemande)
un appareil photo au camp de Grafenwöhr pendant la Première Guerre Mondiale
Le premier appareil photographique
(source allemande)
Concert et théâtre à l'hôpital du camp de prisonniers de Grafenwöhr pendant la Grande Guerre
Concert et théâtre à l'hôpital
(source allemande)

En 1928, la nécropole de Sarrebourg, en Lorraine, accueille le Géant Enchainé, une oeuvre en provenance du cimetière français du camp de prisonniers de Grafenwöhr et réalisée par le sculpteur Frédéric STOLL, soldat du 347e R.I

Sources

Dernière modification effectuée le 27/06/2017