Le camp de prisonniers de Limburg

Mise en garde: Certaines photographies portent la mention "source allemande", cela signifie qu'elles sont issues d'ouvrages ou d'archives allemandes et qu'elles ne sont donc pas très objectives.

Le camp de Limburg était situé dans une région appellée Hesse-Nassau (en allemand Hessen-Nassau).

Le Rapports des délégués du Gouvernement Espagnol du 27 avril 1916 indique que le camp est composé d’une série de baraques de 75 mètres de long et 12 mètres de large. Elles sont disposées sur deux rangées formées chacune de 24 baraques. Dans les intervalles qui existent entre les baraques avait été installés des cabinets d’aisances et les cantines. Les cuisines sont placées devant et derrière. Le chauffage se fait au moyen de poêles à charbon et l’éclairage est électrique.

Il y avait au camp de Limburg une chapelle. Pour se distraire, les prisonniers avaient une bibliothèque riche de 2000 volumes. Une troupe théâtrale divertissait également les prisonniers. Un terrain était mis à disposition où, dimanche et fêtes, des équipes se livraient à des matchs de football.

Effectif du camp au 27 avril 1916
Nationalités Dans le camp Dans les équipes de
travail qui en dépendent
Français 3812 4361
Anglais 681 1373
Russes 51 100
La magasin de vivre du camp de Limburg pendant la Grande Guerre
Dans le magasin de vivres
(source allemande)
Une des cuisines du camp de de Limburg pendant la Première Guerre Mondiale
Une des cuisines du camp
(source allemande)
Le guichet de la cantine du camp de Limburg pendant la Grande Guerre
Au guichet de la cantine
(source allemande)
Promenade des prisonniers dans le camp de Limburg
A la promenade
(source allemande)
Des prisonniers faisant leur lessive dans le camp de Limburg
La grande lessive
(source allemande)
Des prisonniers dans l'atelier du camp de Limburg pendant la Première Guerre Mondiale
A l'atelier
(source allemande)
Une répétition générale de Théâtre dans le camp de Limburg
Une répétition générale
(source allemande)
L'infirmerie du camp de Limburg pendant la Grande Guerre
A l'infirmerie
(source allemande)
Une messe en pleine air au camp de prisonniers de Limburg
Une messe en pleine air
(source allemande)
L'enterrement d'un prisonnier avec les honneurs militaires dans le camp de Limburg
L'enterrement d'un prisonnier avec les honneurs militaires
(source allemande)
Tombe de soldats anglais au nouveau cimetière près du camp de Limburg pendant la Première Guerre Mondiale
Tombes de soldats anglais
(source allemande)
Vue du camp de Limburg prise depuis la tour pendant Première Guerre Mondiale
Vue prise depuis la tour
(source allemande)

Emilien Ordonnaud

Le 23 mai 2017, j'ai été contacté par Muriel Dupuis Mallinger. Elle m'a raconté qu'Emilien Ordonnaud, son arriére-grand-pére, a été blessé et fait prisonnier le 28 août 1914 à Moislain dans la Somme puis emprisonné au camp du Limburg. Il travaillait dans une ferme. Elle ne sait pas si c'était en même temps ou ensuite. Il est resté en Allemagne jusqu'en 1918. Elle m'a gentillement permis de partager avec vous les photos qu'elle m'a envoyé.

un groupe de prisonniers dans le camp de Limburg pendant la Premiére Guerre Mondiale
(source: Muriel Dupuis Mallinger)
un groupe de prisonniers dans le camp de Limburg pendant la Premiére Guerre Mondiale
(source: Muriel Dupuis Mallinger)
(source: Muriel Dupuis Mallinger)
L'hopital du camp de Limburg pendant la Premiére Guerre Mondiale
(source: Muriel Dupuis Mallinger)
(source: Muriel Dupuis Mallinger)

Sources

Dernière modification effectuée le 27/06/2017