Liste des villes

Les hôpitaux de la Seine-Maritime pendant la Grande Guerre

Les hôpitaux dEu

L'hôpital auxiliaire 207 était situé dans les locaux de l'école communale de filles de la ville d'Eu. Il a fonctionné de 1914 à décembre 1918. Il était géré par le Comité d'Eu-Tréport-Mers. Selon le Bulletin de l'Association des dames françaises daté d'avril 1919, il a reçu :

  • 1914 : 118 soldats français
  • 1915 : 163 soldats français et 46 soldats belges
  • 1916 : 216 soldats français et 53 soldats belges
  • 1917 : 248 soldats français
  • 1918 : 139 soldats français, 8 soldats belges et 1 soldat italien

L'hôpital temporaire n°20 est quant à lui installé dans le château dès 1914. Grâce au travail ingénieux et persévérant de Denis Sauzéat, pharmacien aide-major de 1re classe, et au précieux concours qu'il a su s'assurer avec notamment l'aide de Marie Curie et l'utilisation de la voiture du prince Pierre d'Orléans-Bragance, un poste de radiologie est installé dans l'une des salles du château. Ce poste, commencé avec les ressources les plus minimes, était muni des plus utiles perfectionnements au départ pour le front du major Sauzéat, début septembre 1915. Cet équipement rendra les plus grands services pour la guérison des blessés.