Les camps de prisonniers en France

Le camp de Coëtquidan

Le camp de Coëtquidan est situé dans le Morbihan, entre Mauron et Ploërmel. Il est décrit par le journal Le Miroir du 31 janvier 1915 comme le lieu où les régiments bretons exécutent leurs manœuvres chaque année. En ce début d’année 1915, le camp est le plus grand de France avec un effectif de 15000 prisonniers.

Des prisonniers allemands en route pour le camp de Coëtquidan pendant la Grande Guerre
Des prisonniers en route pour le camp de Coëtquidan
(source: Clio Team)

Le camp de l'île d'Oleron

Des prisonniers allemand à l'île d'Oleron pendant la Première Guerre Mondiale
Des prisonniers du camp de l'île d'Oleron
(source: Clio Team)

Région de Reims

Carte postale ancienne montrant des prisonniers alemands enterrant leurs morts aux alentours de reims
Des prisonniers allemands enterrant leurs morts près de Reims
(source: Clio Team)
1200 prisonniers allemands à Reims pendant la Grande Guerre
Des prisonniers allemands à Reims
(source: Clio Team)

Les camps de Valenciennes

J'ai trouvé ces cartes postales anciennes sur le site des Archives Municipales de la ville de Valenciennes. A l'heure où j'écris ces lignes, je n'ai pas encore réussi à localiser ce camp.

Un camp de prisonniers à Valenciennes pendant la Grande Guerre
Le camp des "prisonniers boches"
(source : Archives de Valenciennes)
Un camp de prisonniers à Valenciennes pendant la Grande Guerre
Le camp des prisonniers de la compagnie du 288
(source : Archives de Valenciennes)

A Valenciennes, la Caserne Vincent a servi de logement à des prisonniers de guerre, notamment à 1000 russes en 1915.

carte postale ancienne représentant la Caserne Vincent de Valenciennes
La Caserne Vincent à Valenciennes