Alexandre Ernest MAILLART

Alexandre Ernest MAILLART est né le 24 juillet 1874 à Bétheniville, fils d'Achille Onésiphore et Julie Adèle BALTAZART, elle-même fille de Jean-Baptiste et Julie Joséphine KRAUTH (mes sosas n°116 et n°117).  Alexandre est le cousin de deux autres poilus de ce site nommés Jules Alphonse ASTIER(S) et Ernest Auguste BALTAZART. Ils ont Julie Joséphine KRAUTH et Jean Baptise Martial BALTAZART comme grands-parents communs

Arbre généalogique simplifié de la famille MAILLART-BALTAZART
Arbre simplifié de la famille MAILLART-BALTAZART
(cliquez pour agrandir)
Extrait de la fiche matricule du soldat Alexandre MAILLART
Extrait de sa fiche matricule
(Source: Archives départementales de la Marne)

Le 18 septembre 1899, Alexandre épouse à Boult-sur-Suippe (Marne) Marie Berthe GAUCHET, âgée de 25 ans, fille légitime d'Hyppolyte et Marie-Zélie SOMMELIER. Lors de son mariage, Alexandre travaille pour la Compagnie des Chemins de Fer de l'Est. Leur fils Marcel naît à Bar-le-Duc (Meuse) le 9 mai 1901, rue des romains.

Liste des domiciles d'Alexandre
Date Adresse Evénement Lié
24 juillet 1874 Bétheniville (Marne) Il naît chez ses parents.
1876 Rue de Pontfaverger
Chez ses parents
à Bétheniville
Recensement de la population
1881 Rue du Neuf-Bourg
Chez ses parents
à Bétheniville
Recensement de la population
13 avril 1899 Pontfaverger (Marne) Mise à jour de sa fiche matricule
11 janvier 1900 22 Rue des Romains
à Bar-le-Duc (Meuse)
Mise à jour de sa fiche matricule
9 mai 1901 22 Rue des Romains
à Bar-le-Duc (Meuse)
Naissance de son fils Marcel
1914-1919 Pendant la Grande Guerre, il est maintenu à son emploi au titre de la section des chemins de fer de campagne.

A la mobilisation, Alexandre est considéré comme appelé sous les drapeaux et maintenu à son emploi de temps de paix au titre des Sections de Chemins de Fer de Campagne du 2 août 1914 au 5 janvier 1919. Je sais que, pour de nombreux lecteurs, cette affectation ne fait pas de lui un poilu au sens strict du terme, car il n'était pas dans l'enfer de Verdun ou dans la boue des tranchées. Mais laissez-moi vous raconter la suite.

Il est inscrit au tableau spécial de la médaille militaire d'employé principal de 2e classe à la 6e Section de Chemin de Fer de Campagne : "Détaché dans une gare depuis le 12 février 1915, il a assuré avec beaucoup de zèle, de sang-froid et sans défaillances le service de cette gare et jusqu'à ce que l'intensité du bombardement sur la ligne et sur la station l'ait obligé à s'en éloigner le 22 février 1916 au soir. Au cours de plus de 20 bombardements dirigés sur la localité et sur la voie ferrée, il a pris a chaque fois que les circonstances l'ont commandé les dispositions convenables pour empêcher les trains de franchir la zone bombardée et assurer leur passage à l'issue du bombardement. (arrêté ministériel du 20-4-16 et J.O du 23-4-16)."

La gare n'est pas indiquée sur le JO.

La Place du Munet à Bétheniville où a vécu Alexandre MAILLART
La Place du Munet avant la Grande Guerre
(cliquez pour agrandir)
La Place du Munet à Bétheniville où a vécu Alexandre MAILLART
La Place du Munet Après la Grande Guerre
(cliquez pour agrandir)

Sources et bibliographie